• Se souvenir du christianisme ça s'impose !






    Saint Père, passe à Gaza et viens à notre secours
    Reçu de Maritza

    mercredi 12 juillet 2006






    A
    l'attention de notre Saint Père Benoît XVI, A l'attention des fidèles
    nos frères en Christ, et de tous les hommes de bonne volonté dans le
    monde entier,

    par Frère Musallam Manuel

    Prêtre catholique à Gaza - Palestine



    Grâce et paix à vous.


    Nous, Arabes Chrétiens de Gaza -
    Palestine, nous avons suivi le voyage de Sa Sainteté Benoît XVI en
    Allemagne et écouté avec attention son discours dans le camp de
    concentration de Auschwitz-Birkenau. Le pape disait :" A l'heure
    actuelle, nous pourrions voir d'autres “camps de concentration”,
    peut-être avec un nom différent, dans d'autres endroits de terreur et
    d'intolérance, où l'homme s'en prend à l'homme pour l'anéantir”. Et il
    ajouta :" Pourquoi Seigneur, es-tu resté silencieux ? Comment
    pouvais-tu tolérer tout cela ?" Le ciel resta silencieux même envers Sa
    Sainteté.

    Gaza, Jérusalem, Bethléem et toute la
    Cisjordanie sont, de nos jours, les nouveaux camps de concentration que
    le monde craignait de voir au 21ème siècle. Quand la tragédie de la
    Shoah fut terminée en Europe, elle recommença immédiatement en
    Palestine : plusieurs millions de Palestiniens vivent maintenant dans
    des camps de réfugiés ou dans la Diaspora, et quatre millions sont sous
    occupation, et connaissent l'humiliation, la faim, la soif et la prison
    depuis des années et des années. Et le monde est resté et continue de
    rester silencieux :" Pourquoi, frères, restez-vous silencieux ? Comment
    pouvez-vous tolérer tout cela ?"

    Très Saint Père,

    Aujourd'hui, les tanks israéliens sont
    dans Gaza. Les avions de guerre bombardent partout et détruisent les
    routes, les ponts, les maisons, les approvisionnements en eau, en
    électricité. Des enfants, des innocents, des hommes, des femmes, des
    malades sont devenus des cibles. Gaza vit dans la haine, l'humiliation
    et la mort. Nous sommes comme dans un bateau en mer. Une tempête s'est
    levée et les vagues sont en train de briser notre navire, à tel point
    que nous sommes prêts de couler. Vous avez le pouvoir de calmer cette
    tempête. Maître, nous savons que vous vous préoccupez de savoir si nous
    nous noyons. S'il vous plaît, menacez le vent et dites aux vagues :"
    Silence ! Tais-toi !" (Marc 4:35-39).

    Très Saint Père,

    La Paroisse Catholique de Gaza avec ses
    200 croyants vos enfants, et la communauté orthodoxe avec ses 3000
    amis, ainsi que les 1 300000 Musulmans vos frères, entendent que
    l'année prochaine 2007, vous envisagez de commencer un pèlerinage à
    Jérusalem. Nous vous invitons cordialement à nous aider à réparer et
    ouvrir notre aéroport de Gaza, afin que vous puissiez atterrir chez
    nous, et expérimenter l'exode, depuis le pays de la captivité jusqu'au
    libre Saint Sépulcre.


    Très Saint Père, "Passe à Gaza et viens à notre secours." (Act 16 : 9)

    Chez nous, avec nous et parmi nous, vous pourrez trouver le Seigneur Ressuscité.

    "Rejouissez-vous avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent." (Rom 12 : 15)


    Fr. Musallam Manuel

    Prêtre catholique

    Gaza - Palestine




  • Commentaires

    1
    Tschok
    Jeudi 13 Juillet 2006 à 13:03
    Ouep
    On est nombreux à avoir appelé dieu, mais y a plus d'abonné au numéro demandé. Faut se démerder sans lui j'crois.
    2
    Dimanche 10 Septembre 2006 à 11:31
    courageux
    c'est courageux d'être chrétien à GAZA. Par principe il ne faut pas hésiter à être comme ça. Sinon que voudrais dire le mot liberté ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :