• réponses à quelque questions test



    Allez ! réponses à quelques questions classiques



    -
    Quel personnage historique auriez-vous aimé être?<o:p />



    - Aucun : ils sont tous morts ! ça
    n'est pas très tentant comme destin !



    Alors,
    quel personnage historique auriez-vous aimé rencontrer ?



    - Disons, Chateaubriand, ça serait
    bien.



    Pour
    quel personnage contemporain avez-vous le plus d'admiration ?



    - Jean Ziegler ! Et Hugo Chavez.



    Les
    musiques qui vous donnent envie de pleurer ?



    - le thème principal des « Forains »
    d'Henri Sauguet



    - la fugue n° 16 du 2ème
    livre du Clavier Bien Tempéré, au clavecin, (parce que c'est tellement beau)



    - les « trompettes d'Aida » (parce que
    c'est toute mon enfance)



    Les
    scènes de films qui vous donnent envie de pleurer ?



    - la scène finale de « Manhattan » de
    Woody Allen



    -
    la scène finale des « Joueurs d'échecs » de Satyajit Ray



    les
    textes littéraires qui vous donnent envie de pleurer ?



    -
    le passage des « Mémoires d'Outre-Tombe » de Chateaubriand intitulé « un orage
    en Suisse »



    -
    en lisant « Brève Rencontre »



    Votre
    voix d'acteur préférée :



    -
    celle de Michel Bouquet.



    Ensuite,
    dans le désordre, Fabrice Lucchini, Claude Piéplu,Claude Rich, Suzanne Flon.



    Les
    choses les plus agréables à entendre ?



    -
    Un chant lointain de merle.



    -
    Un train qui roule au loin.



    -
    Une suite de Bach (au clavecin)



    Des
    souvenirs de personnes, qui restent gravés ?



    -
    Ma chatte Caroline, que j'avais oubliée pendant tout ce temps.Elle fut une des
    « lumières » de mon enfance. Elle est disparue plusieurs mois après les menaces
    du nouveau voisin à la sale gueule, elle n'est plus revenue, et ce n'est que
    quelques mois plus tard qu'on a appris qu'il l'avait tuée à coups de bâton.
    Maintenant en la retrouvant sur les vieilles photos je me rends compte soudain
    (1985) à quel point je l'aimais.



    Elle
    était si belle et câline, et tendre, et c'était le bon temps...



    -
    Kerl, le camionneur. Il distribuait au porte à porte les colis arrivés en gare
    de Bailleul. Quand nous étions dépositaires des Galeris Lafayettes, il venait
    apporter les sacs. J'entendais le teuf-teuf de son camion à l'arrêt. Il avait
    environ 50 ans, pas marié, et vivait avec sa mère. Il est mort avant elle;
    heureusement, enfin pas pour elle.



    Un
    jour je les ai vus rue de la Gare devant chez eux. Il était si content de la
    retrouver qu'il l'a prise dans ses bras, soulevée de terre et fait un tour
    avec.



    Il
    est mort....


    - Colette :c'est tout ce que je sais d'elle. J'avais passé une annonce
    sur« Libération » (qui étais encore un journal de gauche à l'époque),Elle y
    avait répondu sans donner d'adresse ni de téléphone... Elle se trouvait trop
    vielle. Elle avait, disait-elle, tué en elle la tendresse pour simplement
    survivre. Et qu'elle allait retrouver Paris où une « lutte au couteau »
    l'attendait "pour simplement survivre ».


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :