• on ne relit pas assez les livres d'histoire

    Les attentats de l'organisation terroriste juive Irgoun entre 1936 et 1939

    Pendant le soulèvement de 1936-1939, les attentats de l'Irgoun ont fait environ 250 victimes civiles arabes. La liste ci-dessous est tirée de l'ouvrage d'Arie Perliger et Leonard Weinberg. On note quelques différences de détails avec les attentats rapportés par Marius Schattner.

    • 20 avril 1936 : 2 travailleurs arabes d'une plantation de bananes sont tués à Jérusalem
    • Mars 1937 : mars 1937 : 2 Arabes tués sur la plage de Bat-Yam.
    • 14 novembre 1937 : 6 Arabes sont tués dans plusieurs fusillades à Jérusalem
    • 12 avril 1938 : 2 Arabes et 2 policiers britanniques sont tués par une bombe posée dans un train à Haïfa.
    • 17 avril 1938 : Un Arabe est tué par une bombe qui explose dans un café à Haïfa
    • 17 mai 1938 : Un policier arabe est tué dans un attentat contre un bus de la route Jérusalem-Hébron.
    • 24 mai 1938 : 3 Arabes sont tués par balle à Haïfa.
    • 23 juin 1938 : 2 Arabes sont tués près de. Tel-Aviv
    • 26 juin 1938 : 7 Arabes sont tués par une bombe à Jaffa.
    • 27 juin 1938 : Un Arabe est tué dans l'enceinte d'un hôpital à Haïfa.
    • 5 juillet 1938 7 Arabes sont tués dans plusieurs fusillades à. Tel-Aviv
    • Le même jour : 3 Arabes sont tués par une bombe déclenchée dans un bus à Jérusalem
    • Le même jour : Un Arabe est tué dans un autre attentat à Jérusalem
    • 6 juillet 1938 : 18 Arabes et 5 Juifs sont tués par deux bombes simultanées au marché arabe de Melon à Haïfa.
    • 8 juillet 1938: 4 Arabes sont tués par une bombe à Jérusalem
    • 16 juillet 1938 : 10 Arabes sont tués par une bombe dans un marché de Jérusalem
    • 25 juillet 1938 : entre 39 et 70 Arabes selon les sources sont tués par une bombe placée dans un marché à Haïfa.
    • 26 août 1938 : 24 Arabes sont tués par une bombe dans un marché de Jaffa.
    • 27 février 1938 : 33 Arabes sont tués dans plusieurs attentats, dont 24 par une bombe dans le marché de Suk Quarter de Haïfa et 4 dans un marché de légumes arabe de Jérusalem.
    • 29 mai 1939 : 5 Arabes sont tués par l'explosion d'une mine dans le cinéma rex de Jérusalem
    • Le même jour, 5 Arabes sont tués durant un raid sur le village de Biyar 'Adas.
    • 2 juin 1939 : 5 Arabes sont tués par une bombe Porte Jaffa à Jérusalem
    • 12 juin 1938 : Une bombe explose dans une poste de Jérusalem, tuant un artificier britannique lorsqu'il essaie de désamorcer la bombe.
    • 16 juin 1939 : 6 Arabes sont tués dans plusieurs attentats à Jérusalem.
    • 19 juin 1939 : 20 Arabes sont tués par des explosifs placés sur un âne au marché d'Haïfa
    • 29 juin 1939 13 Arabes sont tués dans plusieurs fusillades qui durent près d'une heure.
    • 30 juin 1939 : Un Arabe est tué sur un marché de Jérusalem.
    • Le même jour, 2 Arabes sont tués par balle à Lifta.
    • 3 juillet 1939 : Un Arabe est tué par une bombe placée dans un marché d'Haïfa
    • 4 juillet 1939 : 2 Arabes sont tués dans deux attentats à Jérusalem.
    • 20 juillet 1939 : Un Arabe est tué dans une attaque de train à Jaffa
    • Le même jour, 6 Arabes sont tués dans plusieurs attentats à. Tel-Aviv
    • Le même jour, 3 Arabes sont tués à Rehovot.
    • 27 août 1939 : 2 officiers britanniques sont tués par une mine à Jérusalem

    Seules les opérations ayant entraîné des décès sont listées ici. L'Irgoun mena au moins 60 opérations distinctes durant cette période.

     

    On voit que les terroristes islamistes n'ont pas le monopole du dépôt de bombes dans les marchés. Il est bon de dépoussiérer un peu l'histoire de temps en temps.

     Quand à l' "antisémitisme" voici ce qu'en dit professeur Dahlia Wasfi, elle est une américaine qui écrit beaucoup sur la Palestine. Sa mère est juive et son père musulman irakien. « La négation de l'holocauste est antisémite » écrivait-elle le 31 décembre. « Mais je ne parle pas de la Seconde Guerre mondiale, ni de Mahmoud Ahmaddinedjad, ni des juifs ashkénazes. Je parle de l'holocauste dont nous sommes tous témoins et responsables, à Gaza aujourd'hui et en Palestine depuis les 60 dernières années. Parce que les Arabes sont sémites, les politiques israélo-américaines sont on ne peut plus antisémites ». Elle citait notamment Rachel Corrie, cette jeune Américaine partie en Palestine pour défendre les Palestiniens et qui fut écrasée par un bulldozer israélien. « Je suis au milieu d'un génocide », écrivait-elle, « que je cautionne moi-même indirectement et dont mon gouvernement est largement responsable ».


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :