• Merck (grande multinationale pharmaceutique) est "déçue" de ce qu'on préfère empêcher les gens de pourir plutôt que de protéger leurs profits .....

    Le président Luiz Inacio Lula da Silva a décidé vendredi de permettre au Brésil d'acheter ou produire une version générique d'un traitement contre le SIDA passant ainsi outre le brevet du laboratoire américain Merck & Co.

    La veille, le gouvernement brésilien avait refusé d'acheter l'efavirenz avec une réduction de 30%, Merck le proposant au prix d'1,10 dollar (€0,81) le cachet au lieu de 1,57 dollar (€1,15), alors que le gouvernement ne voulait pas payer plus que les 0,65 dollar (€0,47) payés par la Thaïlande

    C'est la première fois que le Brésil casse un brevet mais le président a prévenu qu'il envisagerait de le faire à nouveau pour tout traitement vendu à un prix jugé déraisonnable. "Entre notre commerce et notre santé, nous prendrons soin de notre santé", a-t-il déclaré après avoir signé le décret.

    Merck s'est déclaré "profondément déçu par la décision" du Brésil et étudiait la réponse à apporter.

    les gens qui ont le SIDA apprécieront

     

    Cynisme, quand tu nous tiens ! ....

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Mai 2007 à 21:18
    Merckx..il peut toujours courir.
    Chapeau au Brésil, tout bêtement...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :