• Les médias institutionnels ignorent les rapports sur l’assistance des États-Unis et d’Israël à l’État islamique

    Par Kurt Nimmo – Le 9 mars 2015 – Source infowars

    Les médias institutionnels ignorent les rapports sur l’assistance des États-Unis et d’Israël à l’État islamique

    ISIS vidéo

    Plus de preuves de l’assistance directe des États-Unis et d’Israël à l’EI: une information du week-end dernier affirmant que des conseillers militaires américains et israéliens avaient été arrêtés en Irak alors qu’ils assistaient l’État islamique n’a pas été reprise par les médias institutionnels.

    Les agences de presse irakienne Sarma News et iranienne Tasnim News ont rapporté que quatre conseillers militaires étrangers ont été capturés au cours d’une opération dans le désert Tal Abta, près de la ville de Mossoul, dans la province de Nineveg au nord de l’Irak.

    Trois des personnes arrêtées étaient des citoyens israélo-étasuniens et la quatrième était iranienne.

    Jeudi dernier, Qasim al-Araji, le chef de l’organisation Badr en Irak, a informé le Parlement qu’il avait la preuve que les Etats-Unis arment l’Armée islamique, selon un article d’Almasalah en arabe.

    «Ce qui est important, c’est que les États-Unis envoient ces armes seulement à ceux qui coopèrent avec le Pentagone, et cela indique que les États-Unis jouent un rôle dans l’armement de l’EI», ont affirmé les services de renseignement irakiens en décembre.

    D’autres parachutages à l’EI par les États-Unis n’ont pas été rapportés par les médias institutionnels.

    «En fin de compte, on peut se demander si c’est par accident qu’une palette s’égare lors d’un largage par parachute et tombe dans les mains de l’EI, écrit Tony Cartalucci. Des milliards de dollars en liquide, des armes, de l’équipement et des véhicules ont déjà été intentionnellement fournis aux nombreux groupes que l’EI représente, comme c’était prévu déjà au début de 2007. L’EI est la création intentionnelle des États-Unis dans la poursuite de son hégémonie régionale au Moyen-Orient, et les atrocités de l’EI avaient été prédites longtemps avant que les premiers coups soient tirés en 2011 dans le conflit syrien, longtemps avant que le terme État islamique ne se généralise

    Traduit par Diane, relu par jj pour le Saker Francophone

    Note du Saker Francophone
    *Ce chaos est la conséquence de l’hyper-désordre qui règne à Washington en matière de politique étrangère du fait des luttes de pouvoir intestines entre le Pentagone et les agences de renseignement d’une part, et d’autre part le département d’État. Obama n’étant pas désireux, ou tout à fait impuissant voire incapable, de remédier à cette situation. Cet hyper-désordre se reflétant d’ailleurs dans l’ensemble des conflits provoqués par l’hybris de l’Empire du néant.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :