• JE NE VOYAGE PLUS JAMAIS

    16/6/2006 Je crois que s’il y avait encore une France, s’il y avait encore des gares, s’il y avait encore des trains, s’il y avait encore des hôtels, je partirais quand même (en vacances) je ne sais pas où, à l’aventure, (comme on pouvait encore faire il y a 30 ans, plus maintenant, ça ferait du bien, peut-être. Ne fusse que voir défiler des robiniers.
    Mais il n’y a plus rien de tout ça. Il n’y a plus que des flics, des vitres scellées, des caméras de surveillance, un monde Orwellien ou seul pour des cadres sup’ (et encore s’ils aiment ça et sont bien déshumanisés) il y a de la place, un monde stalinien et névrotique, il n’y a plus rien, plus de France, plus rien dedans

    tout est ravagé par la piraterie mafieuse, la mort, et la laideur.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :