• Elle est où la mauvaise foi ? elle est où l'hystérie ?

     

    Ahmadinedjad  Une modeste veste qui habille un esprit éclairé et une grande intelligence.

    "Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, ils (les Alliés, ndlr) ont eu recours à l'agression militaire pour priver de terres une nation entière sous le prétexte de la souffrance juive", a expliqué M. Ahmadinejad.
    "Ils ont envoyé des migrants d'Europe, des Etats-Unis et du monde de l'Holocauste pour établir un gouvernement raciste en Palestine occupée", a-t-il affirmé, provoquant le départ de représentants de certains pays européens, dont la France.
    Ahmadi Nejad a également fustigé la couverture que ces états occidentaux accordent aux crimes commis par l'entité sioniste: " certains états utilisent leur pouvoir économique et médiatique pour couvrir les crimes israéliens" a-t-il déclaré.
    Le leader iranien a également critiqué l'impérialisme mondial, qu'il a accusé de vouloir "déstabiliser le monde entier pour ses intérêts"(… ) et en particulier pour avoir décidé les guerres contre l'Irak et l'Afghanistan avec la collaboration des sionistes, et ce afin de "s'accaparer les richesses de ces pays".
    La structure des Nations Unies et plus particulièrement celle du Conseil de sécurité qui accorde le droit de veto à cinq états a fait l'objet d'une dénonciation particulière de la part du président iranien qui a exigé des réformes qui accorde une participation plus juste des différents états du monde.
    Le président iranien s'est également prononcé sur la crise économique et financière actuelle révélant qu'il n'y voyait aucune solution. Selon lui, "le capitalisme mondial est en défection, et aura un destin similaire au communisme", en allusion à la chute de l'Union soviétique et de l'ancien bloc des pays communistes."
    (relisez ces propos: où y a-t-il le moindre appel au racisme là ? au contraire c'est un appel à la justice et une protestation au nom de l'humanité, les anticommunistes qui dénonçaient le Goulag étaient-ils des racistes anti-slaves ?Rigolant)

    Adresse aux menteurs :
    Trouvez dans ce discours un seul terme antisémite!

    Beaucoup ont applaudi son dicours et par exemple disent :
    "Là, ça fait chaud au cœur .
    Une modeste veste qui habille un esprit éclairé et une grande intelligence.
    Merci, Monsieur le Président.
    Chapeau bas !"

    et encore : "Cet homme est un héro !!!!!!!!
    Regardez comme les occidentaux sont sortis de la salle, quelle comédie!
    C est bien la preuve qu'ils ont aucun argument contre ahmadi Nedjad
    Si ce qu'a affirmé le président Iranien était faux, ils seraient tous rester pour le contrer.
    Bravo Monsieur le president de L'IRAN!"

    par contre Sarkozy a aussitot dénoncé là "un appel à la haine raciste" - mais dire qu'un Etat raciste est raciste est-il raciste ? Rigolant Ceux qui il y a quelques années accusaient le régime Sud-Africain d'être racistes se sont-ils à l'époque fait diabolisés et accusés d'être rempli de haine raciste ?! Rigolant

    où est la haine raciste ? n'est -elle pas plutôt chez le soldat qui a vidé son chageur dans le corps de la fillete qu'il venait d'abattre "to confirm the kill" ?

    pour ne pas parler du reste !

    Un juif Irakien, Naïem Giladi, qui avait dirigé un réseau pour faire sortir les juifs d'Irak en 1948 a dit dès les premiers mois après son arrivée en Israël la même chose qu'Ahmadinedjad : Israel est un Etat raciste :"J'étais désillusionné par ce que j'ai trouvé en Terre Promise, désillusionné personnellement, désillusionné par le racisme institutionnalisé,"

    Rarement une conférence des Nations unies aura donné lieu, en Occident, à une campagne aussi puissante de désinformation, de fantasmes et de mensonges.

     

    comparons les sources avec les phantasmes : http://www.tehrantimes.com/index_View.asp?code=192902

     

    Et pour revenir au sujet que les médias et les gouvernement occidentaŭ n'arrêtent pas de mettre sur le tapis, le nucléaire, voici le commentaire d'Ahmadinedjad:

    "C’est intéressant : des pays qui ont la bombe atomique eux-mêmes nous demandent de ne pas avoir de l’énergie nucléaire pacifique. C’est l’une des plus grosses plaisanteries de notre temps."

    Quan à savoir le degré de liberté en iran, qu'un pays (USA) prétend répressif sans liberté, alors qu'il est (les USA) le pays du monde qui a le plus haut taŭ d'emprisonement, 3,5 fois plus que l'Iran (et 7 fois plus que la Chine ! qui n'est pourtant pas un pays très libéral), difficile, Ahmadinedjad va, bien sûr! tous les hommes politiques font ça ! dire que dans =son pays reigne liberté et harmonie. Le mieŭ et d'y aller, oo au moins de voir DE VISU COMMENT VIVENT les iraniens, et c'est possible de nos jours grâce à Internet !

    Ĉerĉez sur Ipernity les galeris de photos postées par des iraniens.

    En voici quelques unes (et dans le lot il y en a un qui est très critique envers le régime actuel, les autres je ne sais pas):

    http://www.ipernity.com/home/47035 (une femme, kurde)

    http://www.ipernity.com/home/m.mirbozorgi (avec entre autre un reportage sur l'Achoura)

    http://www.ipernity.com/home/willyong (éduqué en Angleterre, mais d'origine iranienne est revenu vivre et photographier en Iran depuis un an)

    http://www.ipernity.com/home/reza.torabi le plus interessant, 2.700 photos, réparties en 40 albums !

    (et bien sûr il y en a encore d'autres, il suffit de ĉerĉer)

    tresaguichanteactriceducinemairanien.jpg


  • Commentaires

    1
    Gérard
    Mardi 5 Mai 2009 à 18:49
    il suffit de les écouter ils le clament assez hautement !
    Raciste, Raphaël Eytan, ex-chef d’état-major de l’armée d’Israël, qui compare les Palestiniens à des "cancrelats dans un bocal" ? Raciste, Avigdort Lieberman, ministre des affaires étrangères du gouvernement israélien, qui propose d’appliquer à Gaza "ce que les Etats-Unis ont fait au Japon à la fin de la seconde guerre mondiale", autrement dit d’y envoyer une bombe atomique ? Raciste, David Ben Gurion qui déclare en 1937 : " Nous devons expulser les arabes et prendre leur place" ? Raciste, Heilbrun, président du comité pour la réélection du général Shlomo Lehat, maire de Tel-Aviv, qui affirme en octobre 1987 : "Nous devons tuer tous les palestiniens à moins qu’ils ne soient résignés à vivre en tant qu’esclaves" ? Raciste, Israël Koenig, principal auteur du fameux rapport Koenig, qui décrit en détail les moyens de discrimination à utiliser à l’encontre des citoyens Palestiniens Israéliens et dont chacun peut juger de l’humanité à travers cette citation : "Nous devons utiliser la terreur, les assassinats, l’intimidation, la confiscation des terres et l’arrêt de tous les programmes sociaux afin de débarrasser la Galilée de sa population arabe" ? Raciste, Joseph Weitz, directeur du Fond national juif, qui écrit en 1973 : "La seule solution est Eretz Israel (Grand Israël), ou au moins Eretz Israël Ouest (toutes les terres à l’ouest du Jourdain), sans les arabes. Il n’y a pas de place pour un compromis sur ce point. Nous ne devons pas laisser un seul village, pas une seule tribu" ? Raciste, Golda Meïr, qui déclare, le 8 mars 1969 : "Comment pourrions-nous rendre les territoires occupés ? Il n’y a personne à qui les rendre" ? Raciste, Yitzhak Shamir, premier ministre israélien qui, le 1er avril 1988, promet : "Les palestiniens » seront écrasés comme des sauterelles … leurs têtes éclatés contre les rochers et les murs" ? Raciste, le rabbin israélien Yitzhak Ginsburg affirmant au Jerusalem Post le 19 juin 1989 que "le sang juif et le sang des goys (non-juifs) ne sont pas les mêmes" et en concluant que "tuer n’est pas un crime si les victimes ne sont pas juives" ? Raciste, Théodore Herzl, fondateur de l’Organisation sioniste mondiale, qui préconise, le 12 juin 1895, de "chasser la population pauvre (les arabes) au-delà de la frontière en lui refusant du travail" ? Raciste, Ehud Barak qui, le 28 août 2000 (Jerusalem Post du 30 avril 2000), ose cette comparaison : "Les palestiniens sont comme les crocodiles, plus vous leur donnez de viande, plus ils en veulent" ? Raciste, Menahem Begin qui, dans un discours devant le Parlement israélien, a ssimile les Palestiniens à "des bêtes qui marchent sur deux jambes" ? (Amnon Kapeliouk, « Begin and the beast » «(Begin et les bêtes), New Statesman, 25 juin 1982). Raciste, Moshe Katsav, ex-Président israélien déclarant au Jerusalem Post, le 10 mai 2001 : "Il y a une énorme différence entre nous (les juifs), et nos ennemis. Pas seulement dans la capacité, mais dans la morale, la culture, le caractère sacré de la vie et la conscience. Ils sont nos voisins ici, mais c’est comme si à quelques centaines de mètres, il y avait un peuple qui n’appartenait pas à notre continent, à notre monde, qui appartenait véritablement à une autre galaxie" ? (Ce grand moraliste a quelques problèmes avec la justice de son pays où il est accusé de viol !) Raciste, Netanyahu, actuel Premier Ministre d’Israël qui exprimait ainsi des regrets en novembre 1989 : "Israël aurait dû exploiter la répression des manifestations en Chine lorsque l’attention du monde s’est focalisée sur ce pays, pour mettre à exécution des expulsions massives parmi les arabes des territoires" ? (journal israélien « Hotam », du 24 novembre 1989). Racistes, ces milliers de jeunes soldats israéliens se promenant dans Tel Aviv avec des tee-shirts comportant l’image d’une femme palestinienne enceinte au centre d’une cible avec la légende "One shot, two kills" (Un tir, deux morts) ? Oui, le racisme est consubstantiel à l’Etat d’Israël. Il l’accompagne depuis sa naissance. Est-ce tomber dans l’antisémitisme que de le dénoncer ? Écoutons les voix précieuses, celles de Laurent Schwarz, Stanislaw Tomkiewicz, Daniel Barenboïm, Edgar Morin, Harold Pinter, des voix juives, oui juives, qui n’ont cessé de condamner la politique israélienne au nom d’une morale universelle. Écoutons Albert Einstein exprimer l’"estime" qu’il avait pour Begin et Shamir : "Parmi les phénomènes politiques les plus inquiétants de notre temps, il y a l’émergence, dans l’Etat nouvellement créé d’Israël, d’un parti de la Liberté (Herut), un parti politique très proche, dans son organisation, ses méthodes, sa philosophie politique et son appel social, des nazis et des partis fascistes. Begin et Yitzhak Shamir qui étaient membres de ce parti sont devenus premiers ministres".
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :