• Citations

     

    La lutte contre
    "le terrorisme"palestinien est un des nombreux pretextes Israeliens pour
    érradiquer toute notion d'un futur état palestinien. Lisez ces citations
    qui ont été dites par quelques uns des plus ultras des sionistes:

    "
    Je ne connais pas cette chose appelée règle internationale. Je jure que
    je brûlerais tout enfant Palestinien qui sera né dans ce quartier. La
    femme Palestinienne et son enfant est plus dangereuse que l'homme ,
    parce que l'existence des enfants Palestiniens signifie que des
    générations continueront, mais l'homme cause un danger plus limité ".
    Ariel Sharon, dans une interview avec le Général Ouze Merham en 1956.



    "
    Je jure que si j'étais juste un civil Israélien et que je rencontre un
    Palestinien, je le brûlerais et le ferais souffrir avant de le tuer.
    J'ai tué 750 Palestiniens d'un seul coup (à Rafah en 1956). Je voulais
    encourager mes soldats à violer les filles Arabes comme la femme
    Palestinienne est une esclave pour les Juifs, et nous leur faisons de
    toute façon ce que nous voulons et personne nous dit ce que devons
    faire, mais nous disons aux autres ce qu'ils doivent faire ". Ariel
    Sharon, dans une interview avec le général Ouze Merham, 1956.

     

    "
    Nous devons réduire la population Arabe à une communauté de coupeurs de
    bois et de domestiques ". La description de Rabin de la conquête de
    Lydda après l'achèvement du Plan Dalet. Uri Lubrani, conseiller spécial
    de Ben-Gourion sur les Affaires Arabes, 1960. (The Arabs in Israel par
    Sabri Jiryas).

     

    "
    Nous devons tout faire pour nous assurer que les Palestiniens ne
    reviendront jamais, les vieux mourront et les jeunes oublieront ".
    David Ben-Gourion dans ses mémoires le 18 juillet 1948 (page 157)

     

    " Il n'y a pas semblable chose que les Palestiniens, ils n'ont jamais existé ".

    Golda Meir Premier ministre Israélien le 15 juin 1969

     

    "
    C'est le devoir des leaders Israéliens d'expliquer à l'opinion publique
    clairement et courageusement, un certain nombre de faits qui ont été
    oubliés avec le temps Le premier est qu'il n'y a pas de sionisme, de
    colonisation, d'État Juif sans l'éviction des Arabes et l'expropriation
    de leurs terres ". Yoram Bar Porath, Yediot Aharonot (14 juillet 1972).

     

    "
    Nous déclarons ouvertement que les Arabes n'ont pas le droit de
    s'installer sur même un cm d'Eretz Israel. La force est le seul langage
    qu'ils comprennent. Nous devrons utiliser la force ultime jusqu'à ce
    que les Palestiniens viennent en rampant vers nous à quatre pattes ".
    Rafael Eitan, Ra'Mat'Kal (chef d'état-major israélien). New York Times
    (14 avril 1983).

     

    " Nous devons tuer tous les Palestiniens jusqu'à ce qu'ils soient résignés à vivre ici comme des esclaves " .

    Le président Heilbrun du comité pour la réélection au poste de maire de Tel-Aviv du général Shlomo Lahat en octobre 1983.

     

    " Les Palestiniens devraient être écrasés comme des sauterelles...leurs têtes fracassées contre des rochers et des murs ".

    général Yitzhak Shamir s'adressant aux colons Juifs New York, Times (1er avril 1988).

     

    Source:


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :