• c'était le poème pour JT










    G arde ma récolte secrète
    Et partageons ce peu de vin,
    Fille plus douce qu'une bête,
    Portant le masque du destin,
    Déchirée, habile à sourire,
    Et qui ne sais rien de mes dieux,
    Que le taciturne délire
    Où je te confonds avec eux.






    (Pierre-Odilon Perrier)





  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :